Transmissions

Annoncer la catastrophe

By 26 avril 2018mai 26th, 2020No Comments
 Cours Florent, Classe Libre, octobre-novembre 2019 •
 Cours Florent, Classe Libre, octobre-novembre 2019 •
 Cours Florent, Classe Libre, octobre-novembre 2019 •

Textes d’Eschyle, Sophocle, Euripide, Sénèque et Jean Racine.

J’ai proposé aux 17 élèves de la promotion 39 de s’attaquer à une matière textuelle bien singulière qui, par sa nature même, pose d’emblée un problème fondamental de notre théâtre, à savoir, l’opposition entre l’épique et le dramatique. Il s’agit des récits des messagers dans les tragédies antiques grecques et latines (et une tragédie classique française). Ce personnage à mi-chemin entre le drame et l’épopée est empreint de contradictions fort intéressantes pour l’acteur : il n’est ni protagoniste, ni antagoniste, ni choreute, mais sans lui l’action ne peut avancer ; il est porteur d’un message capital mais il aurait préféré ne jamais le délivrer ;

il jongle entre la distanciation du rapporteur et la terreur empathique du témoin oculaire. Le drame ne le change pas (tel qu’il entre en scène il en sort) mais à cause de lui le drame bascule. Bref, autant de ressorts fascinants à explorer sur un plateau !

J’ai sélectionné 17 récits de messagers extraits de 17 tragédies différentes, une pour chaque élève : Les Perses et Agamemnon d’Eschyle ; Antigone, Electre, Œdipe roi et Les Trachiniennes de Sophocle ; Médée, Electre, Hippolyte, Hécube, La Folie d’Héraclès, Andromaque et Les Bacchantes d’Euripide ; Phèdre, Thyeste et Les Troyennes de Sénèque et Phèdre de Racine.

"Toute parole reste en deçà de nos malheurs."
- Euripide, La Folie d’Héraclès